Directeur de création, Nicolas Hoffmann se fait remarquer dans les années quatre-vingt-dix par son travail de photographe et de typographe, puis intègre les studios de création ÉditielVu par, à Nantes. À 25 ans, il prend la direction artistique de Beaux Arts magazine. Il y crée plusieurs principes de collection, obtient le Prix du livre d’art en 2004 et réalise la nouvelle maquette du mensuel en 2005.

La même année, il fonde le studio les designers anonymes et signe la création de l’identité visuelle et graphique de nombreuses institutions culturelles, parmi lesquelles le Louvre Lens, le Centre Pompidou, Paris Musées, l’Opéra Comique, la Fondation d’entreprise Ricard, le Phénix de Valenciennes, le Mac/Val ou encore le musée des Arts Décoratifs.

Fort de ses vingt années d’expérience dans le monde de l’art, il  déploie désormais ses compétences dans les domaines de l’architecture, de la scénographie et de la signalétique. En collaboration avec agent M, il réalise des projets d’exception au sein de grands programmes immobiliers et culturels.